Etude DEPHY 3

Une étude rétrospective des échographies de dépistage T3 entre 30 et 34 SA réalisées dans l’unité de DAN de la MFME au 1er semestre 2019 montre que seul 25 % des enfants hypotrophes à la naissance sont dépistés à l’échographie systématique du 3ème trimestre. L’analyse des données montrent que cette mauvaise sensibilité est indépendante des formules de poids utilisées (HADLOCK 1985), des courbes de référence utilisées (CFEF 2015) , des opérateurs, du terme et du BMI. Il semble qu’il s’agisse de RCIU à début tardif qui passent inaperçues à 32 SA. L’étude DEPHY 3 ( DEpistage HYpotrophie à la T3) a pour objectif d’augmenter la sensibilité du dépistage de l’échographie T3 en réalisant des vélocimétries systématiques (Doppler utérins, ombilicaux, cérébraux et un rapport cérébro-placentaire).

  • Vélocimétrie systématique quel que soit le percentile de l’EPF : Doppler ombilical, Doppler cérébral et Doppler utérins selon les recommandations de bonne pratique
  • Exprimé les vélocimétries en percentile de l’IP selon les courbes du site https://medicinafetalbarcelona.org/calc/ onglet Doppler (cerebro placental ratio et uterine arteries)
  • Pour les fœtus qui ont soit un Doppler utérin > p90  soit un rapport cérébro placentaire < p10 refaire une croissance Doppler vers 36 SA
  • Pour les fœtus qui auront une EPF < p10 à 36 SA (tout en gardant à l’esprit la mauvaise sensibilité de l’EPF à ce terme) ou ceux qui auront un rapport cérébro placentaire < p5  ou un Doppler utérin > p95, discuter du dossier au staff en vue d’un éventuel déclenchement vers 38-39 SA.

Laisser un commentaire