Dépistage de la Pré Eclampsie – Premiers résultats encourageants à propos de 179 accouchées.

De Février 2019 à Janvier 2021, 179 accouchées ont bénéficié d’un dépistage complet au 1er trimestre reposant sur les caractéristiques maternelles, la prise de TA aux 2 bras, les dopplers utérins par voie vaginale et le dosage de la PAPP-A.

19 patientes ont eu un risque supérieur à 1/100 et 13 ont bénéficié d’un traitement préventif par Aspégic 100 :

  • 5 ont développé une pré-éclampsie dont 5 malgré l’Aspégic
  • 14 n’ont pas fait de pré-éclampsie dont 8 étaient sous Aspégic

160 patientes avaient un risque inférieur à 1/100. Deux patientes (1/120et 1/362) ont développé une pré éclampsie et 158 patientes n’ont pas fait de pré éclampsie.

Sur cette population la sensibilité est de 71.43 %, la spécificité de 91 % pour 10.1 % de patiente à risque.

Si on considère que l’Aspégic a permis d’éviter 62 % des pré éclampsies (ASPRE Trial), la prise en compte de cette prophylaxie donne une sensibilité est de 86.6 % pour une sensibilité de 96 % pour un taux de faux positif de 10.6 %.

19 patientes ont développé une pré-éclampsie modérée ou sévère soit une prévalence de 10.6 %. Ce taux élevé est peut être biaisé par le fait qu’il s’agit de patientes de la MFME Maternité de niveau 3 qui prend en charge la plupart des grossesses à risque de la Martinique.

Mlle LYNCEE Kessia ESF – Dr SCHAUB Bruno

Laisser un commentaire